Martyn Bennett

couverture gritMartyn Bennett, musicien écossais né au Canada, a fortement influencé l’évolution moderne de la fusion celtique, mélange de musique celtique traditionnelle et d’électro. A 10 ans, il joue de la cornemuse et gagne des prix l’année suivante. Il étudie ensuite le piano, le violon et la composition dès 15 ans à Edimbourgh, puis au Royal Scottish Academy of Music and Drama.

Le monde de la musique classique est éprouvant. Sous la pression, il contracte un cancer des testicules en 1993. En 1994, il revient à ses premières amours, le folk et la musique traditionnelle tout en découvrant l’électro.

En 1996 sort son premier album, au titre éponyme. 1998 est l’année de Bothy Culture, son plus grand succès. En 2000, quelques mois après un concert mémorable au Cambridge Folk Festival, on lui diagnostique le lymphome de Hodgkin.

Son dernier album, Grit, est enregistré pendant sa lutte contre le cancer et marque un changement drastique dans sa sonorité. Il est devenu trop faible pour jouer des instruments, et doit se tourner vers des séquenceurs et des synthétiseurs pour continuer à créer.

Bennett meurt en 2005. Sa dernière composition, Mackay’s Memoirs, a été jouée lors de l’ouverture du Parlement écossais en 1999. Ce dernier album a été enregistré par le Broughton High School le matin après la mort de Bennett, alors que personne n’était au courant de son décès.

Bennett est un superbe musicien et compositeur. Sa musique est éternelle, il nous transporte dans son univers folk traditionnel et moderne à la fois. Ses albums traduisent une maturité grandissante, jusqu’à Grit, chef d’oeuvre de fusion celtique, et sa grande oeuvre Mackay’s Memoirs. Point final de sa trajectoire éphémère mais ô combien nécessaire.

J’ai découvert Bennett par l’album Grit, qui mélange électro, musique celtique et paroles, contes, histoires, sermon dits par des Ecossais et enregistrés pour l’album. Magistral.

Dans le maquis de la world électro Bennett est une étoile qui brille d’un éclat puissant. Ne manquez pas cet artiste tout simplement fabuleux.

superbe chanson de son dernier album, Grit,  le son que j’adore de Bennett :

toujours de Grit, une de mes préférées :

très belle compostion traditionnelle :

de l’abum Bothy Culture, dialogue à travers les âges entre oûd et cornemuse :

dès ses débuts en 1995, le son Bennett est là :

en live à Glasgow :

http://www.martynbennett.com

Nicolas

4 Réponses to “Martyn Bennett”

  1. Nickolay Kotev Says:

    Dear Friend!
    Welcome to my « Blog », with electronic adress URL: http://nikotev.wordpress.com/
    In the new variant of the blog there are very much new informers, themes, banners and analisys by the variouse problems of the military history and policy. They will be very interesting for you! In the world system of the cybersytes, the blog received a high mark « 600,5 ».
    Your friend Nikolay Kotev

  2. simon cesaroni Says:

    je l’avais rencontré à st chartier dans le Berry lors du festival il y a pas mal d’année et c’était déjà super moi j’ai beaucoup aimé mais le public à cette epoque n’avait pas aimé dommage

  3. BELLE MUSIQUE ,pas de recherche mais c’est surtout un trés bon musicien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :