Trilok Gurtu

Trilok Gurtu est un percussionniste indien de génie, qui a su mélanger le jazz et la fusion à différentes traditions musicales du monde. Un musicien et compositeur talentueux qui a joué avec des artistes tels que Jhon McLaughlin, Bill Laswell et Robert Miles.

Gurtu est né à Bombay en 1951. Sa mère, chanteuse, l’initie à la tâbla, percussion traditionnelle indienne, qu’il étudiera assidûment. Il commence à jouer de la batterie dans les années 70 et s’intéresse au jazz. Il acquiert une dextérité impressionnante à la batterie par son manque de connaissance de la technique d’enregistrement. Il ne sait pas que l’on peut enregistrer une partition de batterie en plusieurs fois pour ajouter différentes sonorités des différents instruments de la batterie. Gurtu s’évertue pendant des années à tout jouer en même temps !

Il joue avec de nombreux musiciens occidentaux de jazz. Ses premiers enregistrements datent de 1977, et son premier album solo de 1983, avec sa mère à la voix. Dans les années 80, Gurtu joue dans le trio de McLaughlin, faisant la première partie d’un concert de Miles Davis en Californie en 1988.

Sa collaboration avec McLaughlin est créative pour les deux musiciens. Les traditions occidentales et indiennes se mélangent pour un résultat épatant et innovant. Le trio utilise même des beat-box vocaux et des improvisations vocales à base de marques japonaises et de mots indiens !

Gurtu rejoint le groupe Oregon avant de développer une carrière en solo dans les années 1990, où il manie musiques indiennes et électro ou sonorités africaines. Il va enregistrer un album en Afrique avec une famille de musiciens, rejoint un groupe de tâbla, le Tabla Beat Science, et compose un album avec Robert Miles, Miles Gurtu. Depuis 2007, il joue au sein du Arkè String Quartet.

Gurtu est un musicien touche-à-tout déroutant et rafraîchissant, qui ne se laisse pas facilement cerner ni étiquetter, évoluant avec une facilité déconcertante tant dans le jazz que la musique traditionnelle ou électro. Un compositeur qui brise les frontières bien souvent hermétiques des genres pour notre plus grand plaisir. Un percussioniste devenu célèbre qui ne se prend pas au sérieux et reste humble face à la force de la musique.

McLaughlin est un génie du jazz, son travail avec Gurtu est fabuleux. Je ne connais pas les derniers albums de Gurtu, je l’ai découvert à travers 3 disques fascinants : African Fantasy, The Beat of Love et Broken Rythms. Trois oeuvres disparates mais liées par la même énergie que déploie Gurtu dans ses compositions. Mon préféré est The Beat of Love, un album puissant de musiques indiennes sur des rythmes électroniques avec des voix magnifiques. Broken Rythms suit la collaboration avec Robert Miles, et semble un peu fade. On sent que Gurtu se cherche, tombant dans la facilité. African Fantasy est un album plus inspiré, enrichi par les sonorités et les rythmiques africaines.

un solo extraordinaire en live, avec Nils Petter Molvaer :

avec McLaughlin et le bassiste Di Piazza, son jazzy :

sa collaboration avec la famille de musiciens maliens, en live, sonorités africaines :

un court live pour Lille 3000, la qualité est moyenne mais c’est le son de Gurtu que j’adore :

de l’album Broken Ryhtms en live :

un dernier pour le plaisir du funk à la Gurtu :

http://www.trilokgurtu.net
Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :