Antennes-relais et hypocrisie

Les opérateurs de téléphonie mobile financent eux-mêmes les mesures des taux de radioations émises par les antennes-relais fixées sur les toits d’immeubles d’habitation. A Paris en tout cas. Bel exemple d’hypocrisie, puisque les mesures seront forcément tronquées et manipulées en faveur des opérateurs. D’autant plus que ces opérateurs ne respectent pas la Charte de Paris concernant le taux de radiation maximal autorisé. bref, plus de bénéfices immédiatement, la santé publique sera gérée par les fonds publiques plus tard, quand il faudra indemniser d’éventuelles victimes…

http://www.rue89.com/2009/02/11/mesures-des-antennes-relais-du-sur-mesure-pour-les-operateurs

Nicolas

Une Réponse to “Antennes-relais et hypocrisie”

  1. larocheauxloups Says:

    Et tout le problème est là: comme on ne savait pas au début que la technologie de la téléphonie portable pourrait être nocive, on a privilégié la puissance pour de bonnes réceptions et communications et ainsi assurer un service performant.
    Maintenant que certains scientifiques pointent du doigts des problèmes de santé certains alors que toute l’infrastructure d’antennes relais est installée, c’est sûr que les opérateurs vont pas venir crier sur les toits (sans rire) que les émissions de micro ondes ou ondes électro-magnétiques sont de puissance bien supérieure à ce que peut encaisser un corps humain.
    Le problème reste la transparence de l’info et l’indépendance des études faites sur les mesures.
    Mais apparemment, çà commence à évoluer.

    Franck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :