De l’importance d’une opposition en temps de crise

Analyse pertinente de la nécessité d’une opposition de gauche forte et puissante, capable d’aiguillonner le pouvoir en place, pour sortir de la crise actuelle et du marasme économique. Quelle que soit la formation politique au pouvoir d’ailleurs. L’auteur de l’article prend exemple sur les Etats-Unis, avec Obama président, que l’on ne peut qualifier de droite dure, et les épisodes du passé (la crise de 1930 notamment et le New Deal 1 & 2 de Roosevelt). Une opposition sociale qui fasse entendre sa voix, par les grèves, des manifestations de la vox populi, un combat politique réel. Un constat qui s’impose également en France, où le PS est bien muet, en dehors des invectives révolutionnaires de l’extrême-gauche. Le jeu de la démocratie (le moins pire des régimes politiques je rappelle) est basé sur la balance entre pouvoir et opposition pour équilibrer la donne politique. Que l’un ou l’autre soit atone et c’est le pays qui en souffre, et la population avec.

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=94828

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :