La Poste plombée par la crise

La Poste française a vu son bénéfice chuter en 2008, son président Jean-Paul Bailly reconnaissant que la crise économique « impacte sévèrement » le groupe en accélérant les baisses de volume de courrier. Sévèrement cad – 1,8% de l’activité courrier, donc pas grand chose. Etonnant comme les chiffres sont plus rigoureux que les mots… Je rappelle que le prix du timbre vient encore d’augmenter de 1 cent, et qu’il augmente très régulièrement, à l’inverse de nombreux salaires en France… Alors bien sûr, le bénéfice net est en chute libre, mais est-ce le but du service publique ?

Et d’autant plus que le produit net bancaire de la seconde activité de La Poste, la banque, est en augmentation de 1,3%. Pas de quoi se plaindre en somme… ni de s’étonner. La Banque Postale est la seule banque à proposer des prix raisonnables pour ses activités, à ouvrir des comptes à tout le monde et à accepter des lignes de crédit bien plus largement que les escrocs du privé. Une démarche de service publique qui montre son efficacité. Dommage, La Poste va bientôt être privatisée…

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :