La première interview de Maitreya

Il y a environ deux mille six cents ans, Gautama Bouddha a prophétisé qu’au début de l’ère nouvelle viendrait dans le monde un grand instructeur, un Bouddha comme lui, du nom de Maitreya. Maitreya, a-t-il dit, inspirerait à l’humanité la création d’un âge d’or, d’une brillante civilisation fondée, selon lui, sur la justice et la vérité. Depuis 1975, ce grand maître Maitreya communique avec l’Humanité par l’entremise de Benjamin Creme, un Anglais, afin de préparer sa venue imminente. Le temps de la révélation approche :

Dans un avenir très proche, les gens auront partout l’opportunité d’observer un signe extraordinaire, et d’une grande portée. L’unique occasion, au fil de l’histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d’Orient jusqu’à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d’un puissant éclat, ressemblant à une étoile. Qu’est-ce que cela veut dire ? Comment est-ce possible ?
La réponse tient au fait que ce mystérieux événement est un signe, qui annonce le début de la mission publique de Maitreya. Peu après l’apparition de ce signe dans notre ciel, Maitreya entrera sur la scène médiatique en donnant à la télévision américaine sa première interview.
En cette circonstance, sans encore révéler son nom, l’Instructeur mondial présentera publiquement, au grand jour, son point de vue sur le chaos économique et financier qui accable aujourd’hui le monde. Il en expliquera l’origine et les conséquences ultimes, et dressera une première esquisse de ses recommandations pour alléger le lourd fardeau que portent actuellement les pauvres du monde. Ainsi préparera-t-il la voie à un exposé plus détaillé et plus précis de ses idées.

La réaction du public
Comment les téléspectateurs réagiront-ils ? Ils ne connaîtront pas ses antécédents ni son statut. Prêteront-ils attention à ses propos ? Il est trop tôt pour le savoir précisément, mais il est possible de dire ceci : jamais auparavant ils n’auront vu ou entendu parler Maitreya ; jamais non plus ils n’auront eu l’expérience de cette énergie extraordinaire, de cœur à cœur, que l’on ressent en l’écoutant. Nous sommes aussi à un moment unique dans l’histoire, où des nations entières sont tétanisées face à un avenir qu’elles appréhendent. On peut donc supposer que beaucoup de ceux qui entendront Maitreya seront ouverts à ses propos, et voudront en savoir davantage. Ce n’est pas pour rien qu’il a patiemment attendu ce moment pour entrer dans le débat public : l’Amérique, pour ne mentionner qu’elle, n’aurait pas écouté plus tôt. Aujourd’hui, pour la première fois depuis de longues années, un nouveau gouvernement devra faire face au chaos financier, à un chômage massif et à des troubles sociaux de grande ampleur. Pour l’Amérique et le monde, l’heure de vérité a sonné.

Les gens s’éveillent
Ce n’est pas seulement en Amérique mais dans le monde entier que les gens s’éveillent à la nécessité et à la possibilité du changement. Pour qualifier la situation actuelle, politiciens et économistes parlent de « ralentissement » et de « récession ». En vérité, nous sommes témoins des derniers soubresauts d’un ordre mourant. Les hommes prennent massivement conscience que la cupidité et la compétition sans frein ne sont pas le chemin le plus sûr, que les doctrines matérialistes créent une « pente savonneuse » pour les inconscients et finissent par engendrer des crises internationales comme celle que nous connaissons aujourd’hui.
Bien sûr, nombre de nouveaux venus à la fortune sont épargnés par cette perte de confiance ; persuadés de pouvoir reprendre les activités par lesquelles ils se sont enrichis, ils croient que la prospérité reviendra et que ce n’est qu’une affaire de temps.
Prêteront-ils attention à Maitreya, et reconnaîtront-ils le bien-fondé de ses arguments ? Il se peut que non, égarés qu’ils sont par leur arrogance et leur suffisance.
Cependant, beaucoup sont moins optimistes sur un retour au statu quo. Beaucoup ont subi des pertes douloureuses, et perdu confiance dans les anciennes méthodes. Les peuples des nations sont mûrs, et prêts pour le changement. Ils réclament ce changement et une vie qui ait du sens. Maitreya leur rappellera les fondements sans lesquels il n’y a pas d’avenir pour l’homme : la justice et la paix. Et le seul chemin qui conduise à l’une comme à l’autre est celui du partage.

Partage International, le 11 janvier 2009

Benjamin Creme prétend être en relation avec Maitreya depuis 1959. Il ne perçoit aucun revenu de ce travail et ne revendique aucun statut spirituel particulier. « J’ai pour tâche d’informer le public, afin de contribuer à la création d’un climat d’espoir et d’attente. Je n’ai pas d’autre ambition et serais déjà heureux de parvenir à ce résultat ! » Maitreya est censé être un Maître de Sagesse parmi les Frères aînés de l’humanité, tout comme Hercule, Hermès, Rama, Mithra, Vyasa, Krishna, Confucius, Zoroastre, Shankaracharya, le Bouddha, le Christ, Mahomet. L’emballage de cette forme de spiritualité est étrange et paraît très new age, mais le fond reste intéressant. Benjamin Creme donne des conférences partout dans le monde (chaque année à Paris au mois de mars)pour expliquer les messages de Maitreya et propose ensuite des séances de méditation de groupe au service de l’humanité. Chacun prend ce qu’il veut dans cet assemblage hétéroclite des croyances mondiales, rien n’est imposé, pas de prosélytisme, c’est ce qui fait son charme. L’annonce de l’arrivée de Maitreya parmi les Hommes dure depuis longtemps, mais est-ce le réel but ? Les conférences de Benjamin Creme offrent des temps de réflexions bienvenus dans nos sociétés stressées. Un mouvement pacifique constitué de bénévoles, une sorte de contre-pouvoir aux religions rigides et aux sectes trompeuses.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :