L’argent virtuel ne fait plus recette

Le Temps suisse propose un article étonnant sur une fonderie d’or au carnet de commandes bien rempli : Dans la grande salle règne une agitation effervescente. C’est ici que sont fabriqués les petits lingots d’or, jusqu’à 100 grammes, étampés, c’est-à-dire pressés et non pas coulés comme les plus grands. Depuis quelques mois, les équipes se relaient 24 heures sur 24, six jours sur sept. Malgré ce rythme intense, les temps d’attente pour les livraisons ont passé de dix jours à deux, voire trois mois. «Je n’ai encore jamais vu ça», commente Erhard Oberli, qui dirige Argor-Heraeus depuis vingt ans. L’écroulement des marchés financiers en automne dernier a fait exploser la demande. Les épargnants, les petits surtout, ne placent plus leur argent dans du papier ou du virtuel. Ils préfèrent le transformer en or bien réel, qu’ils déposent dans les banques ou cachent chez eux. Dans cette démarche, il y a une grande part d’émotionnel, d’irrationnel.

Face à la crise donc la valeur refuge, la valeur sûre reste encore et toujours l’or, matériau physique que l’on récupère quoi qu’il arrive en cas de faillite ou défaillance bancaire. Le symbole est fort, le virtuel de la Bourse, les mirages des gains prolifiques ne sont plus rassurants pour de petits investisseurs échaudés par les pertes catastrophiques de ces derniers mois. Un retour brutal à la réalité, mais qui ne pourra se faire pour tout le monde, puisque seulement 10% de la masse monétaire mondiale existe sous forme de billets et de pièces, le reste n’étant que virtuel, simples lignes sur des comptes électronique. Prenez vos précautions pour ne pas finir comme les Argentins ruinés pour ne pas avoir sorti à temps leurs économies au début des années 2000. La réalité peut faire mal.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :