18 mars 2009 : fin du capitalisme

Paul Jorion annonce la date du 18 mars 2009 comme la fin du capitalisme dans l’histoire compilée par nos futurs historiens. Pourquoi cette date précise ? C’est à cette date que la Federal Reserve Bank, la banque centrale américaine, a annoncé son intention de racheter des Bons du Trésor (dette à long terme des États-Unis) en quantités considérables (pour un volant de 300 milliards de dollars), son budget atteignant désormais le chiffre impressionnant de 1,15 mille milliards de dollars. Pareil au serpent ouroboros dévorant sa propre queue, les États-Unis avaleront donc désormais leur propre dette, un processus désigné par l’euphémisme sympathique de « quantitative easing ». Pareille à celui qui tenterait de voler en se soulevant par les pieds, la nation américaine met fin au mythe qui voudrait que l’argent représente de la richesse : dorénavant la devise américaine représentera uniquement le prix du papier et de l’encre nécessaire pour imprimer de nouveaux billets.

Le dollar ne représente plus rien donc, et les USA vont s’évertuer à détruire l’euro dans les prochains mois pour garder l’hégémonie monétaire mondiale. La Chine, grande acheteuse des bons du trésor américain, doit commencer à flipper suite à cette annonce. Elle qui possède des milliards de dollars va essayer de les fourguer en douce comme l’explique Paul Jorion. Pourtant tout va bien apparemment puisque Wall Street clôture en hausse suite à l’annonce de la FED. Politique de l’autruche…

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :