La réflexologie

La réflexologie est une thérapie qui consiste à stimuler des zones réflexes pour rééquilibrer l’énergie de tout l’organisme. Pratiqué le plus couramment sur les pieds, mais parfois sur la main ou même l’oeil, ce traitement naturel est fondé sur une vision holistique de la personne : l’être humain est un tout indivisible. De la même manière que ses dimensions physiologiques et psychiques sont interdépendantes, son équilibre physique global dépend du bon fonctionnement de ses organes.

A la source de la réflexologie, ce principe résumé par Beryl Crane, présidente du Conseil international des réflexothérapeutes : « le corps conserve la santé lorsqu’il y a une bonne circulation et un bon équilibre du flux énergétique. pour travailler, le réflexologue s’appuie donc sur les champs électromagnétiques présents dans l’organisme. » Nommé qi par les Chinois ou pneuma par les Grecs anciens, un flux énergétique parcourt en effet le corps via un réseau précis de méridiens, utilisés en acupuncture ou en shiatsu. Cette même idée du mouvement est au coeur du travail du réflexologue, qui n’agit pas directement sur un symptôme ou une maladie mais donne le coup de pouce nécessaire au corps pour qu’il se rétablisse. C’est la personne qui se guérit, une fois réharmonisées les différentes parties de son organisme et l’énergie qui y circule.

L’usage de la thérapie par réflexologie est ancestral et universel. Certains ethnologues le font remonter à la civilisation inca, il y a 12 000 ans. On en trouve la trace dans la Chine et l’Inde d’il y a 5 000 ans. Tout comme au Japon et chez les Indiens Cherokee.

La réflexologie contemporaine s’inspire de la médecine traditionnelle chinoise. Mais, à l’origine de la principale grille de lecture, on trouve un médecin américain du 20° siècle, William Fitzgerald. Sa thérapeutique « zonale » a été affinée par Eunice Ingham dans les années 30, et c’est à elle que l’on doit la cartographie précise du pied. Celui-ci représente le corps dans son ensemble, on y a identifié 70 zones réflexes, chacune correspondant à un organe ou une partie du corps.

Le praticien y effectue des pressions selon un massage dit « réflexe » car il provoque ne action sur le circuit nerveux sans intervention de la conscience. Or chaque pied comporte plus de 70 000 terminaisons nerveuses ! On sait que les nerfs réagissent à une stimulation électrique, mais aussi mécanique : c’est cette dernière que le réflexologue utilise. Par son toucher très particulier, il stimule des cellules du pied, qui réagissent par un signal transporté vers le système nerveux central ; lequel transmet un signal à d’autres cellules nerveuses, ce qui les active. Un tel flux énergétique déclenché dans le corps « suffit à contracter un muscle ou à stimuler la sécrétion d’une hormone« , précise Beryl Crane, mais aussi « à accélérer le transport d’agents nutritifs et agir sur le système endocrinien, assurant ainsi un meilleur fonctionnement des hormones. Elle peut aussi renforcer la production de lymphocytes, ces cellules-clef de la réaction immunologique. »

Une séance de réflexologie revitalise l’organisme en augmentant la circulation sanguine et nerveuse et libère aussi les blocages d’énergie. La réflexologie est efficace pour traiter différents maux et symptômes : digestion acide et constipation, luxations à répétition, lumbago, maux de crâne, sinusites, insomnies, syndrome prémenstruel, fatigue extrême, douleurs. Et également en accompagnement des traitements des maladies lourdes, la réflexologie présentant l’avantage de détoxiner l’organisme en relançant toutes les fonctions d’élimination. Quelques contre-indications à vérifier auprès de son thérapeute qui saura conseiller précisément le patient.

Reconnue dans de multiples pays européens (Danemark, Pologne, Hongrie, Slovénie, Royaume-Uni…), la réflexologie n’a pas encore de statut officiel en France. Comptez en moyenne 60 euros la sénce d’une heure, non remboursés. Pour trouver un praticien :

Fédération française des réflexologues

Institut français de réflexologie

Samuel Socquet in Pratiques de Santé n°87 février 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :