La culture du trop tard

Les réactions étatiques et gouvernementales sont toujours provoquées suite à un ou des évènements marquants, plus ou moins sévères, plus ou moins dangereux ou mortels, mettant en péril des personnes, des sociétés, la planète… La culture du trop tard imprègne le monde dans lequel je suis arrivé il y a plus de 30 ans. La Sécurité Routière ne se met en place qu’après des milliers de morts sur les routes dans les années 60 et 70. Même les progrès technologiques sont liés à cette culture du trop tard. Trop tard pour se rendre compte d’une conception défaillante, d’usages stupides et dangereux, de méthodes viciées ou de fonctionnements incohérents.

Cette culture du trop tard semble tirer en fait l’Humanité vers une société meilleure, comme si l’esprit humain si fécond soit incapable d’anticiper les problèmes. Une infantilisation globale, l’irresponsabilité à l’échelle planétaire. Et ce n’est pas faute de connaissances. L’amiante est déclarée comme nocive dès le années 50, mais il faut attendre plusieurs morts en France pour l’interdire définitivement. Des chiens sont élevés brutalement pour en faire des machines à tuer, en les enfermant contre nature. Il faut attendre des enfants égorgés pour légiférer sur ces animaux maltraités.

Au pied du mur, les gouvernements réagissent, souvent avec vigueur. L’émotion populaire à son comble est alors un levier efficace pour empêcher toute réflexion et voter en toute hâte une loi bancale qui pose une mauvaise rustine sur des problèmes bien plus profonds. Et surtout ne plus y penser. Jusqu’à la prochaine crise. Sans se pencher sur les causes primaires. Pourquoi enfermer des chiens, animaux de plein air qui adorent jouer et courir ? (je parle des molosses, pas des petites bêtes pour femmes urbaines) Pourquoi ne pas penser à la ceinture de sécurité et aux airbags alors qu’un véhicule de 1 tonne peut se déplacer à 130 km/h ?

Dans le mythe de la consommation, il n’y a pas  de place pour le long terme. La médecine préventive est la meilleure action de prophylaxie, mais négligée au profit de la médicalisation de la société. Pourquoi ne pas anticiper les problèmes connus ? Nous aurons bientôt une loi contre la malbouffe (ça commence, mais hypocritement), quand il sera trop tard. Une alimentation saine et équilibrée n’est pas compliquée à mettre en place. A quand une loi pour obliger les citoyens à manger correctement ? Trop tard, quand les maladies cardiovasculaires et les diabètes seront endémiques.

Pourquoi continuer à commercialiser l’amiante ? Raisons économiques, on légifèrera quand il sera trop tard pour éviter les morts atroces des personnes contaminées par les poussières d’amiante. Tchernobyl explose ? Pas de problème, le nuage ne passe pas au-dessus de la France. Continuez à manger des champignons irradiés, citoyens ! Quand il sera trop tard, une loi interdira de consommer des champignons. Les centrales nucléaires d’Europe de l’Est sont des bombes à retardement ? Bof, quand il sera trop tard, une loi interdira au nuage de passer au-dessus de la France.

En France et partout ailleurs dans le monde. La culture du trop tard évite de réfléchir à long terme, et aux conséquences d’actes pris maintenant. L’émotion est un catalyseur bien trop puissant pour le mettre de côté. Les lois passent mieux si un évènement sert de déclencheur. Besoin de verrouiller les droits des citoyens ? Un attentat est très efficace. Le système financier est une gabegie où les banquiers se servent largement et créent des milliards fictifs ? Laissons faire, la consommation doit continuer coûte que coûte. Quand il sera trop tard, le G20 ou le FMI se réunira pour recadrer les choses. Quitte à ruiner des millions de personnes.

Trop tard, le mot d’ordre de la classe politique mondiale. Parce que le trop tôt est systématiquement sanctionné : Beljanski et son traitement anti-cancéreux, Benveniste et la mémoire de l’eau, Tesla et ses formidables découvertes… Peur du nouveau, peur de l’avenir. Pourtant, quand on est mort, il est trop tard.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :