Architecture durable

Ecotidien publie un article sur des architectes durables, vocable méprisant mais qui recouvre une réalité écologique : construire durablement, proprement et pour économiser les consommations énergétiques. « Une maison écologique, ce n’est pas une yourte. » Voilà le message que veulent faire passer Christophe Lachassagne et Walter Dresscher, deux jeunes architectes durables. Un message clair, il faut sortir des vieux clichés sur l’écologie et la décroissance transmis par les médias dominants et les tenants de l’ultra-libéralisme.

« Il est étrange de constater que les premières écoles primaires de 1881, sont toujours en service alors que les équipements des années 50 ou 60 sont devenues obsolètes, et sont détruits. Comment accepter ça sans réagir ? » Dans un français presque parfait, Walter Dresscher renchérit: « L’architecture devrait être durable par nature ! On n’a réagi que trop récemment après avoir laissé aller cette situation, jusqu’à confronter le monde à une vraie crise écologique. La nécessité de respecter l’environnement est vécue comme une contrainte créant des limites aux architectes alors que je trouve que c’est justement un catalyseur pour la création… »

Tout est résumé en quelques phrases, l’architecture est une fonction essentielle de la société et de l’humanité. Le bien vivre est primordial pour développer une civilsation pacifique et humaniste. Habiter des barres HLM délabrées n’aide pas à l’insertion sociale et citoyenne. L’architecture doit être originale, créative, il ne faut plus se conformer à quelques modèles, bâtir à la chaîne des maisons-clones et des immeubles-cubes grisâtre. Des centaines de constructeurs, bien souvent autodidactes, bâtissent des habitations singulières dans le monde, prenons modèle sur eux !

L’architecture durable et écolo ne coûte pas plus cher : La bonne surprise, c’est le prix : alors que les clients s’attendent à voir gonfler leur note s’ils font appel à un architecte, en fait, la facture affiche 35% de moins – à prestation égale. Walter Dresscher et Christophe Lachassagne font les calculs pour nous : « La démonstration est simple, le coût moyen de la construction aujourd’hui hors achat du terrain se situe aux alentours de 1000 / 1200 euros pour une gamme moyenne. Sur ce montant l’architecte prendra un pourcentage pour une mission complète (de l’esquisse à la livraison clé en main au client) entre 9 et 15%. Ce qui fait un coup au m² compris entre 90 et 150 euros et un total de 1150 euros au m². Cette même construction serait vendue par un constructeur au minimum, en fonction de sa localisation, 2 000€. Soit 850€ plus cher ! »

Youpi ! Enfin des bonnes nouvelles ! Une information bien entendu non relayée par les médias dominants, le citoyen doit rester abruti, non concerné par les décisions stratégiques de la société, prises en main par les dirigeants égoïstes de nos pays, entretenant l’illusion de l’action alors qu’ils restent immobiles. Ne surtout rien changer. A nous de changer la société !

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :