Sarkozy candidat vs Sarkozy président

Deux poids, deux mesures dans le discours de l’omni-président, épinglé par Marianne et Martine Aubry. Alors qu’il critique vertement les séquestrations de patrons par des employés de plus en plus mécontents (« Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’aller séquestrer des gens ? On est dans un Etat de droit, il y a une loi qui s’applique, je la ferai respecter ! »), le Sarko candidat défendait les marins pêcheurs en 2007, en pleine campagne présidentielle il est vrai (quand on recourt à la violence, ce n’est pas pour se distraire, c’est quand on est désespéré, quand on a plus de recours que l’on se sent condamné à la mort économique et sociale. Eh bien, aujourd’hui, quand les Français crient dans la rue, quand ces licenciements s’annoncent jour après jour, quand on dit “On va mettre fin à ces bonus, à ces stock options” et que ça continue, alors que le Président de la République a l’occasion dans quelques jours de faire voter la loi que les Socialistes proposent, eh bien les Français disent “Deux poids, deux mesures, une injustice incroyable”. » ).

Tout est dit, le poids des mots face aux volte-faces incessants et à l’écran de fumée du verbiage incessant d’un président équilibriste qui fonce sur tous les dossiers. Ce qui a bien fait rire Obama pendant le G20 d’ailleurs. Et si on travaillait vraiment à la résorption de la crise ?

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :