Roms, la minorité oubliée

Ils sont près de 10 millions en Europe, et demeurent méconnus, quand ils ne sont pas l’objet de lourds préjugés. Pour lutter contre l’ignorance et les a priori, la Journée Internationale des Roms, organisée le 08 avril, entend mettre en lumière cette communauté qui serait venue des confins de l’Inde au début du XI° siècle. Aujourd’hui disséminés dans une large partie de l’Europe – surtout en Roumanie où ils sont deux millions -, les Roms partagent une langue commune, au-delà de leurs affinités culturelles. Désignés sous les noms, parfois péjoratifs, de « Manouches », « gitans », « bohémiens », « romanichels » ou « Tsiganes », ils se sont officiellement baptisés « Roms » en 1971. Sédentaires à 90 %, contrairement aux idées reçues, ils réclament aujourd’hui une meilleure intégration économique et sociale. A titre mémoriel, les Roms aspirent aussi à la reconnaissance officielle du génocide dont ils furent les victimes pendant la Seconde Guerre mondiale, où ils furent 500 000 à périr, du fait de la politique raciale du III° Reich.

in Direct Soir n°531 du 08/04/2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :