La piraterie somalienne pour les Nuls

Contre Info publie un article édifiant de Johann Harri (tiré du Huffington Post) à propos des pirates somaliens : le pourquoi de ce mouvement qui désorganise le commerce maritime de cette région sensible. Depuis l’effondrement du gouvernement central en Somalie, ce pays dépourvu de marine et de gardes-côtes a vu ses ressources pillées par de gros chalutiers qui pêchent illégalement dans ces eaux très poissonneuses. Pire encore, des entreprises et des hôpitaux européens se sont débarrassés là de leurs déchets toxiques via des filières mafieuses, provoquant l’apparition de maladies graves dans la population. La piraterie le long des côtes somaliennes, aujourd’hui endémique, est née comme un mécanisme d’auto défense des pêcheurs qui voulaient avant tout protéger leurs eaux ou tentaient de prélever une « taxe » sur les pilleurs.

Vol des richesses halieutiques, décharge pour déchets toxiques et nucléaires… La Somalie est devenue un el dorado sans chef bien pratique pour l’Occident qui se réveille depuis quelques mois avec la gueule de bois du néocolonialisme libéral. Réagissant subtilement à ces attaques pirates en envoyant la grosse artillerie marine, l’Occident fait monter la pression qui aboutit la semaine dernière à un mort sur un voilier français pris d’assaut. Quel journaliste est allé interviewer ces pirates, pour comprendre leurs motivations ? Je n’ai rien vu de tel à la télévision, et pour cause. Pour une fois qu’un peuple assujetti se rebelle, il faut absolument le diaboliser.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :