Hadopi, tournant politique

Patrick Jarreau analyse sur Rue 89 le double tournant politique autour de la loi Hadopi : pour le gouvernement et l’UMP qui n’étaient pas unanimes sur cette loi et qui vont faire passer le vote en force d’un texte avant l’été, donc avant les élections européennes. Elections appelées à être une sanction contre le gouvernement par le PS qui s’est rangé du côté des internautes après avoir voté pour Hadopi au Sénat en 2007, sous l’influence de Catherine Tasca, ancienne ministre de la Culture. Une bataille de partis autour de la liberté des internautes qui risquent d’êtres les perdants d’une loi trop compliquée à mettre en oeuvre.

Et si on arrêtait les conneries ? Gouvernement et opposition, travaillez pour l’état et la population et non plus pour vos intérêts politiques. Voilà d’où vient la méfiance des Français envers les élections et le monde de la politique. Redonnons des valeurs à la res publica pour motiver tous les citoyens et oeuvrer ensemble à une société meilleure. Naïveté ? Je plains ceux qui ne rêvent pas.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :