Camille Pégorier, danseuse et fondatrice de CHAPS

Camille Pégorier est la fondatrice de la salle CHAPS à Paris, centre de bien être qui allie principalement yoga, Pilates et barre au sol ainsi que  massage.

Quel est votre parcours professionnel et comment est né le projet CHAPS ?
Après une première expérience de 19 à 23 ans comme danseuse soliste du Cabaret le Crazy Horse Saloon, en parallèle d’une DEA de philosophie.
Entre 23 et 28 ans, j’ai écris mon premier livre, un essai-roman intitulé « La brûlure, le corps des femmes« , publié chez Fayard en 2005. Durant ces 5 ans d’écriture, j’ai intensément pratiqué le Yoga et la méthode Pilates d’abord par passion, et parce que ces disciplines ont la propriété d’apaiser le mental.
A force de pratiquer, j’ai fini par devenir enseignant de la méthode Pilates et l’idée a germé dans mon esprit de créer mon propre lieu en m’entourant de professeurs issus de mon réseau de danseurs et d’enseignants, dont  j’appréciais les qualités pédagogiques et la motivation personnelle. C’est ainsi que le projet CHAPS est né.

Sa concrétisation a-t-elle été difficile ?
oui!
Je me suis d’abord associée avec un premier professeur de Yoga avec qui nous avons cherché pendant presque 2 ans un local sans aboutir, entre les banquiers qui ne voulaiet pas nous financer, les propriétaires qui ne voulaient pas signer et le peu de locaux avec un bel espace sur Paris.
J’ai fini par trouver, sans associé, un local à sous-louer sur Paris dans un club d’arts martiaux, ce qui m’a permis par la suite de convaincre un banquier de la viabilité de mon projet car nous avons rapidement eu des élèves satisfaits et contents de nos cours.

Le lieu est fabuleux. Comment avez-vous trouvé l’écrin du projet CHAPS ?
Tout d’abord, merci pour le compliment ! Ensuite, la réponse est : par hasard ! A force de chercher des locaux. Celui-ci était cependant totalement délabré, nous avons donc tout construit avec l’aide de mon mari.

Comment s’est fait le choix des disciplines proposées ?

J’ai choisi 3 disciplines : tout d’abord méthode Pilates, ensuite Yoga, et Barre au sol, car je les pratique moi-même avec passion et intensément et qu’elles m’ont beaucoup apporté. D’autre part, ces méthodes sont parfaitement complémentaires.

Comment avez-vous rencontré et recruté les professeurs ?
Pratiquant beaucoup, j’ai recruté les professeurs dont j’aimais l’enseignement et l’état d’esprit.

Comment fonctionne le centre au quotidien ?
Nous avons dû rapidement faire appel à Claire et Armelle, qui travaillent à l’accueil des élèves le matin et le soir.
En tout, il y a bien 15 professeurs travaillant pour chaps de 1h à 10h par semaine.

CHAPS est un centre de cours et de formation, ainsi que de massage. On dirait presque un ashram en miniature. Est-ce le but ?
Je n’aurai pas cette prétention. Mais il est vrai que nous essayons de proposer quelque chose qui est un sens, des disciplines qui agissent en synergie.

Voulez-vous enseigner de nouvelles disciplines ? Vous êtes danseuse de profession, souhaitez-vous l’enseigner à CHAPS ?
Pourquoi pas ? Il y a beaucoup de méthodes dignes d’intérêt, même si nous ne voulons pas nous éparpiller dans un enseignement trop vaste.
J’aime le fait de pouvoir proposer, sous forme de stages, la découverte de disciplines comme le feldenkrais, le tai-chi, avec de bons enseignants.
J’aimerais développer la méditation également et tant qu’à rêver beaucoup, j’adorerais développer la danse contemporaine sous forme de rencontres entre amateurs et professionnels, avec de bons enseignants et chorégraphes. Nous avons déjà des stages de danse avec la chorégraphe Delphine Rousseau, qui a beaucoup travaillé avec Joseph Nadj.

CHAPS est un lieu magique à Paris, où l’on trouve du yoga pour enfants, du Pilates avec et sans machines, de nombreux profs expérimentés (en ce qui concerne le yoga et le Pilates, que j’ai essayé), des massages réputés vu votre revue de presse. Vous avez réussi là un beau projet. Que pouvez-vous espérer de mieux ?
Merci infiniment pour cette belle conclusion !!!
J’espère pouvoir faire découvrir ces méthodes et leurs bienfaits à tous ceux qui ont mal au dos, qui détestent le sport ou qui ont des a priori sur le Yoga par exemple !
J’espère créer des dynamiques d’émulations entre les professeurs pour un enseignement en perpétuel renouvellement et perfectionnement.
J’espère fidéliser nos élèves et les voir heureux de leur progression

CHAPS, la salle à Paris
3, rue de la Pierre Levée
75011 Paris
01 43 38 14 52

Retrouvez l’article de LRAL sur la salle CHAPS pour plus d’informations.

Nicolas

Une Réponse to “Camille Pégorier, danseuse et fondatrice de CHAPS”

  1. […] Roche aux Loups le site de la communauté LRAL « L’illusion OGM Camille Pégorier, danseuse et fondatrice de CHAPS […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :