Des lumières bleues contre le blues

Les réverbères bleus semblent faire baisser les taux de suicide et la criminalité de rue. Une découverte qui encourage de plus en plus de compagnies de chemin de fer à installer des éclairages bleus dans les gares afin d’éviter que des gens ne se jettent sous les trains. Ainsi à Glasgow et au Japon, pour les réverbères, où la criminalité baisse sensiblement, et au Japon encore dans les gares et passages à niveau.

Information étonnante qui soulève des questions aux conséquences énormes : la lumière artificielle orangée est-elle à l’origine des dépressions chroniques dont souffrent de nombreux occidentaux ? L’éclairage artificiel est-il dangereux pour la santé ? La lumière naturelle de la nuit est bleue, fournie par la lune, l’astre partenaire de notre planète. La lumière artificielle, « contre-nature », semble bel et bien néfaste pour les Humains. Dont acte.

Source : Physorg.com, 10/12/2008
in Nexus n° 61 mars-avril 2009

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :