Otis Carr et sa soucoupe volante

Otis Carr est simple employé d’hôtel quand il rencontre Nikola Tesla en 1925. Pendant trois ans, otis Carr reçoit un enseignement de Tesla, et se passionne pour l’énergie libre défendue par le célèbre inventeur du courant alternatif. En 1947, Otis Carr affirme avoir terminé ses recherches (commencées dix ans auparavant) sur un véhicule volant. Son principe de fonctionnement ? Tout véhicule accéléré vers un axe par rapport à sa masse inertielle d’attraction (sa gravité) devient immédiatement activé par l’énergie de l’espace et agit comme une force indépendante.

En 1955, Otis Carr fonde sa société, OTC Enterprises, dont le but est le développement d’inventions utilisant l’énergie libre. Il assure avoir construit six petits modèles de sa soucoupe volante, et commence à parler de lui parmi une population réceptive suite aux apparitions d’OVNI depuis 1947. La démonstration de vol de ses prototypes en 1959 est un échec. Carr est alors récupéré par un groupe mystérieux qui lui permet de continuer ses expérimentations. D’après Ralph King, ingénieur de l’équipe Carr, un vaisseau grandeur nature a été construit et aurait fonctionné. Mais le FBI prend la main sur l’affaire et fait fermer le laboratoire pour motifs économiques « vous menacez le système monétaire« . Otis Carr fait de la prison et abandonne ses recherches.

Un jour, Tesla a dot à Otis Carr : « tout ce que j’ai partagé avec toi… Si je ne le fais pas, ce qui est fort probable, tu le gardes avec toi et tu le transmets. Et si tu ne le fais pas, transmets-le à ton tour. » Ralph King a donc repris le flambeau après avoir tout appris auprès d’Otis Carr, et a fondé sa propre société, Blue Star Enterprise, pour continuer recherches et études d’après les idées de Carr et Tesla.

Otis Carr est un visionnaire, et peut-être un génie. Inconnu du grand public, il devrait être réhabilité, comme tous les chercheurs inventeurs cassés par les gouvernements et les services secrets gardiens du conformisme ambiant (sauf pour leurs propres intérêts bien entendu). Le principe de sa soucoupe volante repose sur les gyroscopes, associés à un composant-clé central baptisé Ultron, composé de condensateurs métalliques en rotation.

Otis Carr est également un mystique qui s’est inspiré de principes universels pour créer son véhicule volant. L’univers a seulement deux propriétés de base : le mouvement et la direction. Leur rencontre se manifeste en matière et en énergie. Ces deux formes sont égales entre elles, elles sont le produit l’une de l’autre. La matière est l’énergie sous la pression du mouvement, et l’énergie est de la matière issue de la pression de tout changement de direction dans le mouvement. Dans tout système universel, ces mouvements et ces directions manifestent leur tout fini dans ce que nous appelons l’espace et décrivent leur forme par des courbes et des lignes droites dont les dimensions sont une corrélation constante entre les directions et le mouvement. Nous avons mis en équation la forme de cet espace universel et nous l’avons traduit en une forme physique., que nous avons appelée Ultron Electrical Accumulator. Il exprime la corrélation linéaire des mouvements et directions de l’espace, dans une forme qui est à la fois ronde et complètement carrée. Passionnant et futuriste. Vivement que les armées et services secrets accordent au Civil les transferts de technologies en leur possession pour le progrès de l’Humanité !

A lire le dossier complet sur Oris Carr et l’énergie libre dans le n° 61 de Nexus, mars-avril 2009.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :