Des clandestins comme d’un marché lucratif

Le Monde rapporte cette information navrante :

La signature surprise du texte attribuant à six associations l’assistance juridique aux étrangers présents dans les Centres de rétention administrative (CRA) par Eric Besson, ministre de l’immigration, dimanche 10 mai, est diversement accueillie par les associations concernées. Cette signature avait, en effet, été suspendue jusqu’au 7 mai à la demande du juge administratif, le temps de statuer en référé sur la requête en annulation déposée par la Cimade, l’association qui avait jusqu’ici le monopole de cette assistance.

La Cimade donc, bousculée dans son monopole de l’aide aux clandestins, fait la gueule face à un ministre pressé qui signe vite fait avant uen décision de justice qui va trancher la situation. Vraiment n’importe quoi. Le gouvernement démontre qu’il fait ce qu’il veut, et surtout l’aide humanitaire devient un marché où des associations (sans but lucratif) se battent pour en avoir des parts. Ecoeurant et hallucinant. Jusqu’où va tomber l’humanité ?

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :