Grève du sexe

Rue89 rapporte :

Des Kényanes ont fait la grève du sexe pendant une semaine pour pousser les politiques à assumer leurs responsabilités. Pour la coalition d’ONG féminines à l’origine de cette campagne, le but est atteint : le président et le premier ministre, qui ne se parlaient pas depuis des mois, se sont rencontrés trois fois.

La recette n’est pas nouvelle : dans la Grèce antique, Aristophane imaginait dans Lysistrata la grève des femmes pour arrêter la guerre entre Athènes et Sparte. Mais une méthode tellement iconoclaste a-t-elle des chances de réussir dans une société aussi patriarcale que l’Afrique ?

Une méthode originale et forte qui porte ses fruits. Vraiment étonnant, et réjouissant. Comme quoi le sexe est un ressort puissant de l’humanité, et s’en trouver privé peut pousser les hommes à mieux se parler, et pourquoi pas résoudre des conflits. Excellent !

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :