L’ère HADOPI

Pauvres hères que nos sénateurs et députés qui finalement se conforment à une loi liberticide sur les bords voulue par le Petit Président en personne, soutenu activement en cela par sa fidèle ministre de la Kultur, véritable bras droit éxécutant, se foutant même éperdument des directives européennes votées récemment, positionnant l’Europe clairement contre toute coupure à l’accès internet en dehors de raisons de justice ou de sécurité valable. L’impression de démocratie aura été de courte durée. Tout ce qui ne va pas dans le sens de la logique de profit est irrémédiablement et diablement remis sur le tapis en forcing jusqu’à ce que çà passe.
La vieille garde des artistes (Besson, Piccoli) soutiennent ce projet. Evidemment, ils ont tout à perdre. Ou plutôt les ayants droits copyrightiens qui gravitent autour. Le fait de rémunérer les artistes pour que ceux-ci puissent vivre de leurs oeuvres est tout à fait légitime mais absolument pas incompatible avec la diffusion internet à grande échelle. La ponction mensuelle fixe prônée par les communistes mais aussi d’autres sensibilités allant de pair avec l’abonnement internet est acceptable par tous et tout à fait suffisante. Il ne s’agit pas de voler les artistes non plus…
Mais non, à la place de çà, on préfère l’intimidation et l’infantilisation toujours plus grande de nos comportements par la surveillance et le flicage. Et par la même, trouver un prétexte pour pénétrer un peu plus chez les consommateurs. C’est, d’ailleurs, l’aspect de cette loi qui chiffonne et pas le fait de rémunérer les artistes (et on parle bien des auteurs, pas des intermédiaires qui se graissent la patte). J’ose espérer qu’aux prochaines élections, les citoyens exprimeront leur ras-le-bol clair et net de tous ces non visionnaires politiques utilisant la législation pour imposer et non plus débattre. Surveiller, sanctionner et non plus élever. Ils veulent depuis longtemps verrouiller internet et ils l’ont fait. En attendant, les sites de brouilleurs d’IP ont de beaux jours devant eux, tout comme le streaming totalement gratuit. Mais attention, les dents acérées de la République consumériste n’ont pas dit leur dernier mot. Mais à force de pousser le bouchon toujours plus loin, on ne sait pas bien ce qu’on peut récolter… A quand ‘avènement d’une République digne de ce nom (avec « R » majuscule et tout çà?). Mais peut-être que cela ne tient qu’à nous. Le débat de fond soulevé par cette loi est bien au coeur de cette problématique. Oligarchie ou République?

Franck.

2 Réponses to “L’ère HADOPI”

  1. souklaye Says:

    1- D’un côté, nous avons une industrie culturelle déclinante n’assumant pas le proxénétisme économique et la pandémie infantilisante qu’elle exerce sous le regard de son débiteur. Celui-ci est à la fois une fondation philanthrope de gestion nationale et une entreprise d’import/export.
    2- De l’autre côté, nous avons une infinité de niches de population n’ayant rien à voir les unes avec les autres, mais faisant front par principe de précaution. Nous prouvant par la même occasion à quel niveau de léthargie se trouvent nos sociétés occidentales pour qu’un luxe devienne une lutte nécessaire.
    3- Au centre, se trouve le gros du troupeau qui n’a pas d’avis et fait preuve d’intelligence situationniste ou d’indifférence banale sur ce combat qui est à la fois d’avant-garde et d’arrière-cour.
    4- Dans toutes les batailles, il y a des pertes acceptables. Mais comme nous ne prenons plus plaisir à nous salir les mains avec une de ces barbaries ancestrales, les invectives servent de nos jours de courroux médiatique ou de Hit Combo virtuel pour le bonheur des voyeurs générationnels et des lâches éternels.
    5- Quand on pratique l’affrontement constant ou la paix commémorative pour occuper son temps, c’est que l’on est plus en mouvement. Alors la guerre civile des flux a-t-elle un sens ?
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/

  2. larocheauxloups Says:

    Poursuite des discussions au niveau européen mais a priori rien qui bouge à l’horizon. Un monde parfait…

    Franck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :