Collection « Les dix plus gros mensonges »

« Il y a deux histoires : l’histoire officielle, menteuse…
puis l’histoire secrète où sont les véritables causes des évènements, l’histoire honteuse. »
Honoré de Balzac
Illusions perdues

Erreurs, approximations, mensonges délibérés, vérités partielles ou partiales, prédominance d’une seule pensée : peu de domaines aujourd’hui échappent à ces phénomènes. Paradoxalement, la surinformation y contribue. Tant de choses s’écrivent et se publient qu’aucun de nous ne peut tout vérifier. Paradoxalement aussi, alors qu’on aurait pu espérer que la démultiplication de l’information s’accompagnerait d’une pluralité de points de vue, nous voyons au contraire proliférer cette pensée unique qu’il est de bon ton de dénoncer… sans pour autant qu’on lui propose de remède.

L’ambition de cette collection n’est pas de substituer une pensée dogmatique à une autre, ni des croyances à d’autres. En mettant en lumière divers mensonges, elle n’a pas pour but de proposer à leur place des vérités absolues. Son objectif premier est de contribuer à développer en chacun le discernement, la curiosité ; à accepter – quand nous n’avons pas d ‘autres choix – l’incertitude ou la pluralité d’opinions qui caractérisent tous les domaines intellectuels et scientifiques.

Les points de vue exprimées ici et les mensonges mis en évidence peuvent nous surprendre, voire parfois nous choquer. Devons-nous alors croire ou rejeter ce qu’affirme tel auteur ? Ni l’un ni l’autre : il ne s’agit pas de « croire », mais de constater, dans un premier temps, que sur un même sujet existent des informations divergentes. De chercher, ensuite, de se documenter et de réfléchir ; chaque ouvrage comporte une bonne bibliographie à cet effet. De vérifier, quand c’est possible. De tenter de se forger une opinion – ou plusieurs. D’accepter l’inconfort du doute, enfin, quand on ne peut pas faire autrement.

Il faut deux yeux pour voir en relief, deux oreilles pour entendre en stéréo. Il est sain, sur un même sujet, de pouvoir cultiver au moins deux points de vue différents, voire opposés, comme le pratiquaient les sophistes de la Grèce antique. « Le signe d’une intelligence supérieure« , disait Scott Fitzgerald, « est de pouvoir entretenir simultanément deux idées contradictoires dans son esprit, et de continuer d’agir« . CONTINUER D’AGIR. La diversité d’opinions ne doit pas nous paralyser, mais nous donner envie d’aller plus loin, jusqu’à développer une vision plus plus claire et plus complète.

Si cette collection pique votre curiosité, si elle titille vos méninges et vous stimule à remettre en question certaines idées, à douter de croyances déguisées en savoir et à donner plus de relief à vos opinions, elle aura atteint son but.

Olivier Clerc

Formidable initiative des éditions Dangles, des livres passionnants qui décryptent et décortiquent des sujets sensibles mais tellement intéressants : les vaccins, les médicaments, le sida, la sclérose en plaques, l’accouchement, l’allaitement, l’amour et la vie de couple, mais aussi l’économie ou l’école à la maison. Nécessaire.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :