Le dauphin part, la baleine revient…

Futura-Sciences explique : Il mérite désormais bien mal son nom. Victime de la surconsommation et de la pêche excessive, le dauphin commun (Delphinus delphis) se raréfie à une telle vitesse en Méditerranée que son existence le long de nos côtes est menacée à très brève échéance.

Mais d’un autre côté : Quatre espèces de baleines franches se partagent la planète, toutes en danger d’extinction. La découverte inattendue d’une nouvelle population dans une ancienne zone de pêche du cétacé apporte un nouvel espoir aux scientifiques.

La Nature reste forte et puissante, mais dans certaines limites face à la pression stupide des Hommes. Il suffit de laisser une zone vierge d’activités humaines pour que des animaux considérés comme en voie de disparition réapparaissent, mais l’inverse est bien plus courant. Quand allons-nous comprendre que la planète n’est pas illimtée et qu’il faut en respecter toutes les ressources ? L’humanité semble préparer sa propre tombe.

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :