NAET, méthode énergétique contre les allergies

Les maladies allergiques sont de plus en plus fréquentes. Elles peuvent avoir des conséquences pathologiques dont la gravité est variable mais qui sont toujours fort gênantes. On estime que 15 à 20 % des petits enfants sont atteints d’eczéma tandis que 20 % de la population souffre de rhinites d’origine allergiques. Acariens, pollens, arachides, lait… font partie de ces éléments allergènes qui peuvent empoisonner notre vie. De plus, ces maux peuvent être associés à des intolérances dont les symptômes, s’ils sont moins visibles, n’en sont pas moins réels.

Face à ces problèmes, la méthode NAET (Nambrudipad’s Allergy Elimination Techniques), mise au point en 1983, en Californie, par le Dr Devi Nambrudipad, propose une nouvelle approche du traitement des allergies.

Son mode d’action repose d’abord sur une définition de l’allergie basée sur une approche hloistique et de médecine orientale. Une allergie est en fait une sensibilité inhabituelle d’une personne vis-à-vis d’une substance particulière. Cette substance affecte les flux d’énergie qui circulent dans notre corps. « Lorsque deux énergies incompatibles se rencontrent, une répulsion s’ensuit. Nous considérons la répulsion de deux énergies comme étant l’allergie« , explique le Dr Devi Nambrudipad dans son livre.

L’organisme s’épuise à lutter contre plusieurs énergies, ce qui entraîne un blocage des voies appelées méridiens et un certain nombre de dysfonctionnements dans notre corps. La méthode NAET vise à lever les blocages. Le thérapeute doit donc d’abord identifier les substances auxquelles le patient est allergique. Il utilise pour cela le test de réponse musculaire (MRT) pratiqué en kinésiologie : le patient tend son bras et le thérapeute exerce une pression au niveau du poignet, tout d’abord sans la présence de l’allergène suspecté, puis avec l’allergène. Celui-ci se présente sous la forme d’une fiole qui contient le champ électromagnétique de l’allergène transféré dans de l’eau. Quand le muscle s’affaiblit en présence de la substance, cela signifie que celle-ci est l’allergène pour le patient.

Le traitement lui-même est avant tout énergétique. Il repose sur le postulat suivant : la réaction allergique est dictée par le cerveau selon la perception que celui-ci a de la substance en cause. Il y a allergie quand celle-ci est perçue comme une menace pour l’organisme. Le cerveau ordonne alors au système immunitaire de mobiliser ses défenses, ce qui se traduit par la réaction allergique (éruption cutanée, rhumes, problèmes respiratoires).

A la base, il s’agit donc d’une perception erronée du cerveau qui viendrait de la difficulté que nous pouvons avoir à nous adapter à un environnement qui évolue. Quoi qu’il en soit, les réactions allergiques n’ont en général que très peu de rapport avec les propriétés intrinsèques des substances qui les provoquent. Sachant cela, le Dr Devi Nambrudipad découvrit qu’une stimulation particulière des racines du système nerveux sympathique permet, en envoyant un message au cerveau, de changer sa perception. L’équivalent en quelque sorte d’une reprogrammation informatique pour lui signifier que la substance est inoffensive. Pour ce faire, le thérapeute, après avoir stimulé l’activité nerveuse de chaque côté de la colonne vertébrale, sollicite plusieurs points d’acupression pour libérer les méridiens.

Une séance d’environ 30 minutes permet d’éliminer de façon permanente une allergie. Toutefois, il peut arriver que, selon la sensibilité du patient, des traitements additionnels soient nécessaires. Aux Etats-Unis, les milliers de cas cliniques traités ont permis d’observer de vraies améliorations de l’état des patients.

Isabelle Saget, in Pratiques de Santé n°84 novembre 2008 ©

Plus d’informations : www.naeteurope.com

Vaincre les allergies et les maladies dérivées
du Dr Devi Nambrudipad
éditions Testez

Une Réponse to “NAET, méthode énergétique contre les allergies”

  1. […] bien entendu). Diététique, lutte contre les vaccins et le dogme Pasteur, Loïc Le Ribault, méthode NAET… Des sujets forts et sensibles qui devraient être bien plus médiatisés pour la santé de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :