Parkinson et pesticides

Metro rapporte : Une étude de l’Inserm affirme que l’exposition aux pesticides des agriculteurs français double le risque de survenue de la malade de Parkinson.

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neuro-dégénérative la plus fréquente, après la maladie d’Alzheimer. On estime qu’elle trouve son origine dans une combinaison de facteurs de risque génétiques et environnementaux. Des études précédentes avaient déjà mis en évidence un lien entre la maladie de Parkinson et l’exposition aux pesticides. Mais l’étude de l’Inserm va plus loin, en identifiant une famille spécifique de produits phytosanitaires tenu pour responsable et soulignant l’importance du niveau d’exposition.

Des dizaines d’années d’agriculture intensive en France (et plus globalement dans le monde) à coup d’engrais et pesticides violents vont aboutir à un nouveau scandale médical, d’ampleur inégalée. Les maladies liées à ces produits vont fleurir de plus en plus parmi les agriculteurs, et plomber un peu plus la Sécurité Sociale et la cohésion sociale. Bien sûr, on ne le savait pas…

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :