La république sans majuscules

Une petite brève qui en dit long sur l’état de notre belle démocratie: en cette époque de népotisme qui ne se cache même plus, Nicolas Sarkozy couve plus que jamais sa blonde progéniture tête à claques. Une élection de Jean Sarkozy à la tête de l’EPAD qui fait couler de l’encre et parler les caricaturistes, notamment l’institution des Guignols. Le Petit Président, une fois de plus, n’a pas l’air d’apprécier la gouaille des critiques. Mais qui en aurait douté?…

Franck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :