Un appel de Richard Khaitzine

le 19/10/2010: un appel de l’écrivain et chercheur Richard Khaitzine sur le web, à chaud (faut dire qu’on a une actualité de non politique qui enchaîne!):

Françaises et Français – du moins ceux qui sont encore dignes d’appartenir à cette Nation frondeuse, ayant combattu l’injustice et la tyrannie, ce qui va suivre vous concerne tous, que vous soyez adultes salariés ou petits patrons, ou lycéens et étudiants, quelles que soient vos origines ethniques. En effet, être Français consiste avant tout à être fier de cette FRANCE des droits de l’Homme et du Citoyen, sans pour autant cautionner ses erreurs ou l’ignominie de sa politique coloniale.

Il y aurait beaucoup à dire, mais je préfère aller à l’essentiel. Cette France, ce n’est pas celle de Monsieur Sarkozy et des bénis oui-oui qui lui servent autant d’alibis que de paillassons. L’honneur, l’honnêteté, la générosité sont des valeurs absentes de leur dictionnaire.

Concernant le sujet très actuel des retraites, les medias -quasiment tous à la botte du Pouvoir- passent leur temps à vous matraquer un mensonge, à savoir que le régime actuel est en perdition et qu’il est urgent de le sauver en allongeant les années de cotisations et les annuités. Vous pouvez faire confiance aux Médias… ne vous ont-ils pas vanté, dans le passé, les charmes de l’ Europe – ou plus exactement de l’ultra-libéralisme-, l’efficacité du vaccin contre la grippe H1N1 ( dont on a pu juger si elle fut pandémique)? Ces mêmes Médias ont entériné le viol inadmissible de la Constitution et des lois républicaines quand les Français ayant voté contre le tripotage de leur Constitution, Sarkozy s’est arrogé le droit d’aller à l’encontre du verdict populaire en en faisant voter l’inverse à l’Assemblée.

Si ce pays compte encore des électeurs ayant voté Sarkozy parce qu’ils croyaient à son intégrité, ces naïfs ne vont pas tarder à perdre leurs illusions.En effet, la Presse, cette semaine va relayer une information qui risque de faire un peu désordre. Certes, les médias vont traîner des pieds et tenter de minimiser l’affaire.

De quoi s’agit-il?

D’un délit d’initié au plus haut niveau de l’Etat puisque le Président en personne en serait le principal acteur. Et ce qui va suivre explique pourquoi Sarkozy souhaite en finir avec le régime de retraite par répartition. Son rêve créer une retraite à la carte que se paieraient les salariés en souscrivant des plans d’épargne retraites auprès des banques et des assurances.Vous n’allez pas tarder à apprendre qu’un accord va être signé entre la Caisse des Dépôts et Consignations – organisme dont la vocation était, notamment, la construction de logements sociaux, et qui est directement concerné par les fonds de retraites – l’un de ses filiales et le Group Méderic-Malakoff (assurances et mutuelles)… Vous ne pouvez ignorer ce nom… les médias ne cessent de vous inonder de spots publicitaires le concernant.

Or, devinez qui est administrateur de ce groupe… Guillaume Sarkozy, le propre frère de « son altesse sérénissime ».

Préoccupé par vos retraites le Président ? Uniquement par la sienne et celle de son frangin! C’est beau et grand cet esprit de famille!

Alors, vous tous qui avez la nausée en assistant à ce déferlement de mensonges, de manipulations et de cynisme, résistez.

Citoyens, sachez que la Constitution prévoit que lorsque les lois sont iniques la désobéissance civile s’impose, qu’elle est non seulement un droit mais un devoir.

Bien Cordialement à Toutes et Tous
A relayer très largement….

Confirmé par Médiapart
http://www.mediapart.fr/journal/france/ … repartitio

Richard Khaitzine.

—————————————————————————————————–

Alors évidemment, le loup il a tout de suite fallu qu’il y mette son grain de poivre!

Déremboursement progressif des médicaments, diminution du nombre de lits en gériatrie par suppression pure et simple depuis deux ans, allongement du nombre d’annuités travaillées, rien de neuf sur les retraites (je me demande ce que ma mère, qui perçoit une retraite juste en-dessous du seuil de pauvreté, aurait fait il y a 4 ans si je n’avais pas été là avec ma paye, c’est intolérable), privatisation en interne de type « gangrénatoire » de services qui ne devraient en aucun cas quitter la sphère du publique tels que la poste, le ramassage des déchets ménagers, l’eau, l’électricité, le gaz, la RATP/SNCF, des mutuelles de santé scandaleusement trop cher, la collusion des sphères de pouvoir et d’influence, mafias des circuits sois-disants caritatifs style téléthon ou restos du coeur (depuis bien longtemps loin de Coluche), enlisement de la France dans le « grand emprunt » au profit des systèmes d’assurances et de crédits à grand renfort de JT théâtralisé, haut fonctionnaires et « présidents de République » européennes satellisées à la botte anglo-saxonne honteusement surpayés, une industrie cinématographique virale qui ne raconte plus rien, à l’image de tous ces films de zombis sans goût ou films d’auteurs sans vision ou sans « cojones » :? , etc…

La question est: veut-on encore de ce fatras? Car la liste de la déprédation sociétale généralisée est encore probablement longue. L’argent ne vaut plus rien à l’ère du monopoly mondial (« un jeu Fernand Satan » :lol: ) et de la banqueroute de l’esprit critique. L’ère du numérique à la sauce RFID et des privilèges indécents d’un féodalisme libéral oligarchique sans frontières est-elle en train de nous transformer en jambons traçables, perdus au milieu d’une spirale de quart monde perpétuellement instable?

Effectivement, quand les hommes politiques n’en sont plus, ou alors juste la caricature desséchée de leur propre logique d’enfermement, il y a matière à ouvrir sa gueule. Et à leur demander sérieusement des comptes car le contrat républicain qui vise à amener la société un maximum vers le bien collectif n’est pas rempli. Mais c’est peut- être le moment idéal où l’on doit rappeler à ces ersatz de Washington qui phagocytent l’Elysée ce que signifie le mot démocratie. Car attention, Si rien ne bouge, tout devient rouge…

Je rappelle que j’ai une caméra qui s’est remis à fonctionner 8-) . Je peux « capter » des appels vidéo au message structuré d’une ou plusieurs personnes. Enfin, j’ai rien dit… :)

Vous voulez diminuer le nombre de pauvres quand moi je souhaite supprimer la misère.
Victor Hugo devant l’Assemblée nationale, euuuhh, je sais plus trop quelle année :x (enfin à peu près :) )

Franck.

2 Réponses to “Un appel de Richard Khaitzine”

  1. Sachez que je suis tout à fait en accord avec vos points de vue singuliers concernant les actualités délétères dont il question; laissez moi vous remercier chaleureusement pour cette information scandaleuse que vous prenez la peine de signaler à vos correspondants, cela ajoute un pavé de taille dans cette mare déja bien boueuse! Je me fais un devoir de partager cela sur mon mur Facebook.
    Cordialement à vous, Armanjac.

  2. larocheauxloups Says:

    Bonjour Armanjac.

    Merci. Ouais, c’est à diffuser très largement comme dirait Richard. Çà fait bien 8 à 10 ans qu’on voit clairement vers quel type de société nos dirigeants politiques veulent nous emmener. Sauf que maintenant la marche s’accélère.

    Franck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :