Al-Qaïda et ses vrais caïds

Rencontré au hasard des cyber sentiers de la découverte, dont il faut aussi se méfier des impasses, voici la captation vidéo d’un discours d’Alain Chouet au Sénat en février 2010, dans laquelle cet ancien chef du service de sécurité et de renseignement de la DGSE (en poste de 2000 à 2002), brosse le portrait de ce que l’on appelle Al-Qaïda, ce réservoir à terroristes bien connu et médiatiquement authentifié. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conclusions d’Alain Chouet détonnent et interpellent. En effet, elles sont la synthèse d’années de pratique de terrain et restituent une vision « de l’intérieur », nichée au coeur même de « l’Intelligence française » (intelligence dans le sens de services de renseignements). Sans pour autant, comme il le dit lui-même, faire le jeu de thèses farfelues sur les attentats du 11 septembre 2001, reprenant à leur compte son propos comme un pain béni.

© Kerleroux

À noter qu’Alain Chouet est fin connaisseur des langues orientales et de leur culture. Il a parcouru lui-même, et à de nombreuses reprises, les pays arabo-musulmans. Il tire de cette expérience de vie et de métier un propos sage, qu’il synthétise aujourd’hui et qu’il expose sur la page d’accueil de son blog http://alain.chouet.free.fr/. Cette perspicacité met indirectement à nu les raccourcis néfastes d’un discours simplificateur véhiculé à tour de bras par les programmes audiovisuels et la plupart des organes d’information occidentaux. Alors, que les partisans de la méconnaissance de l’autre et du « choc des civilisations », endoctrinés par les peurs d’une sois-disant « islamisation » de la France, propagateurs coupables d’une vision simpliste n’ayant d’autre effet que d’attiser le brasier des incompréhensions, donc des violences, prennent bonne note. Ils seraient surpris de la réalité du dessous des cartes, un tantinet plus riche que leurs a priori confortables.

Ce qui n’empêche pas Alain Chouet de rester vigilant, comme il l’a confié dans une interview à France 24, face à la montée en puissance d’un islamisme réel mais moins « grand spectacle », incarné, selon lui, par les Frères musulmans, un peu partout dans le Moyen Orient et le sud de la Méditerranée.

Franck Balmary.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :