Finance et morale

Challenges présente un nouveau cycle mis en place à l’Ecole de management de Strasbourg : la gestion d’actifs selon la charia. Etonnant de prime abord, ce cycle est à la pointe de la finance pour un nouveau segment de marché prometteur : le Moyen Orient et ses millionnaires qui veulent respecter les préceptes du Coran dans les affaires. En plus d’ouvrir de nouvelles perspectives à l’Europe, ce cycle de formation trouve un écho favorable en ces temps troublés de crise mondiale. La finance islamique n’autorise pas la spéculation, offrant ainsi une morale bien venue à ce secteur chahuté et villipendé, cause des troubles économiques actuels.

Une belle leçon de tolérance et d’ouverture, loin de tout prosélytisme religieux. Il est temps de purger la finance mondiale des constructions les plus malhonnêtes et les plus bancales, où les bénéfices sont la seule logique jusqu’à l’escroquerie, comme le montre l’affaire Madoff. Une aubaine pour l’écosociétalisme ?

http://www.challenges.fr/magazine/coulisses/0154.018686/?xtmc=financecoran&xtcr=1

Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :