Libération le Petit

Une Libé France FN

J’en connais que ça réjouis et qui ne s’en cachent plus, sous la force du relatif anonymat des réseaux sociaux. Des que je ne fréquente plus. Mais c’est leur droit. Le droit à la colère et au dégoût est respectable. Mais la question ici n’est pas de vomir sur ceux qui votent telle ou telle chose, de piétiner telle ou telle conviction, la question est plutôt de savoir s’ils le font sous influence ou pas. Personne n’est complètement sous influence mais tout le monde est imprégné de son temps, qu’il soit libéral fascisant et fatigué des crises comme aujourd’hui, ou libertaire mais corseté en diable comme il y a 40 ans. En réalité, l’abstentionnisme est le vrai vainqueur de ces élections européennes 2014. Mais cette Une de Libé fait débat car c’est la Une de trop. Celle qui transpire l’évidence d’un parti pris à peine voilé. Elle vient après le scrutin, donc s’avère inattaquable sur le plan de l’influence qu’elle a pu avoir sur le vote, mais succède à une incroyable montée médiatique de la dynastie LePen, formation politico-spectacle et simplisto-manichéenne, depuis une dizaine d’année.

Une blondeur tout sourire qui accueille et rassure, coupée en deux vers le hors champ des brebis nouvelles encore à convaincre, la main tendue vers l’arc d’étoiles européen comme si elle était en train de le balayer, le tout sur fond bleu relativement uni, couleur royaliste. Ligne directrice qui entre en intersection parfaite avec celle des titrages, qui elle-même mène tout droit, en bas à droite, à un résumé de la victoire du FN qui « devance largement » le score des autres (pignoufs). Un titre symétrique (une croix grecque) répond au nom même du canard en question, mais imprimée plus gros. « Libération – La France FN » ou « La France FN – Libération ». Nous raconte-t-on l’embryon d’une « libération » attendue par une partie de la population et soutenue, ou espérée, par ce canard?

Libération argumente et justifie son choix: http://www.liberation.fr/politiques/2014/05/26/pourquoi-nous-avons-fait-cette-une_1027127

Des rebelles, quoi… La liberté d’expression est un cadre mais la neutralité est un devoir. Sinon, on est pas journaliste on est un auteur. Certains n’ont pas compris la différence et il serait temps de leur rappeler. Ce visage rayonnant, affiché à multiples exemplaires inondant le pays, pose question et doit interroger. La presse à grand tirage en déclin, à trop essayer de faire du pognon facile, s’envase dans la propagande douce. Mais elle est aujourd’hui sous le feu des projecteurs de la blogosphère et cette néo-presse citoyenne aura soin de reprendre les dérapages un peu trop voyants aujourd’hui. Ici un exemple des choix orientés du même Libération concernant le Front de Gauche, où l’on ne devine que trop bien qui on diabolise et qui on magnifie aujourd’hui. Analyse partisane, certes, mais hors fantasmes puisque basée sur des publications réelles du canard: http://opiam2012.wordpress.com/2014/05/26/le-choix-de-liberation-pour-ses-unes-sur-melenchon-et-le-pen/

Libé nous bourrerait-il le mou pour pas un rond?

Resultats FN

Plus que tout, c’est donc l’abstention qui fait mouche et donne le ton (quoiqu’on en sache finalement trop rien: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/05/26/peut-on-relativiser-le-score-du-fn_4426060_4355770.html).

Batman FN

Toujours est-il qu’il y a un signal fort de ras-le-bol, celui des décisions non consultées, non débattues, imposées à coups de taxes, votées en catimini sans écho médiatique, loin des « petites gens » qui ont, n’en déplaisent à toutes les noblesses et baronnies industrielles et/ou financières, un avis, une existence propre, qu’il serait enfin temps de prendre en compte. Les peuples européens ont l’écœurement au bord des lèvres et commencent à crachoter une saine colère trop longtemps contenue. En ces temps de Bygmalion, la politique doit réintégrer son sens premier et se dégager de toutes les opacités affairistes. Sinon…

Quant à la résurgence de la France réactionnaire, voici une analyse matérialiste de la lutte des Classes qui a le mérite de poser le contexte politique actuel dans toute sa dimension économique (productiviste): http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/pourquoi-la-france-est-152535

Franck Balmary.

2 Réponses to “Libération le Petit”

  1. Clovis. Says:

    Ce qui (me) choque c’est l’étoile jaune …
    Etoile Jaune, ces deux mots résonnent différemment une fois dit, que de « voir » une étoile du drapeau européen !
    L’assimilation entre FN et Etoile jaune renvoie à des propos, des actes, des faits qui sont dans l’Histoire.
    Et qu’un Média le fasse si ouvertement et de façon si désinvolte et sans dissimulation, (me) choque ……………….; !

    • larocheauxloups Says:

      Moi, ce qui me choque, c’est qu’à mots couverts certains journalistes oublient qu’ils ne sont pas là pour encourager des partis politiques ni pour en casser d’autres (malgré leurs lignes éditoriales), mais pour décrire une situation à un temps T. Pour moi, et pour beaucoups, Libé a, depuis quelques années, pris certaines libertés avec l’objectivité de l’information politique (du moins avec un un minimum d’objectivité, personne ne l’est totalement).

      Quant au discours sous-jacent que véhicule le parti de la dynastie LePen, je laisse le lecteur seul juge…


      Franck.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :